samedi 9 avril 2011

Pourquoi Sarkozy fait-il la chasse à Gbagbo? "L'esprit FMI de Ouattara".

La France continue de bombarder Abidjan. Pourquoi? Quels sont les mobiles et les objectifs de Sarkozy dans cette guerre? Qui est Ouattara? Que vise-t-il? 

"Les actions d'Alassane Ouattara sont la manifestation de l'esprit du FMI: un esprit de pure rationalité économique, de mort et de destruction" dit M. KPOGLI dans cette vidéo.

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Monsieu Kpogli je vous respectait mais là je vous arrête. Vous vous rendez compte de ce que vous dîtes ? Alassane le rebelle depuis 10 ans qui terrorise les populations en zone CNO gagner des elections ? Vous savez ce qu'il nous fait subir en ce moment surtout à l'ouest ? Gagner une election avec des bourrages d'urnes tellement gros que cela depasse l'entendement ? Le sois disant elu qui refuse de recompter les voix mais préfère compter les morts ? Le gars qui a appelé sarko à bombarder notre pays et qui soutient cette actions avec tous les aveugles qui le suivent qui étaient heureux de la situation ? Ouattara qui tue les étudiant dont ceux de la riviera 3 dans la nuit du 8 au 9 avril 2011 ? Non mais ce n'est pas possible vous dîtes que Gbagbo a des contradictions mais vous même vous êtes plus dangereux ! Vous vous rendez compte de ce que vous dîtes ? S'il a gagner je le défie de recompter les voix puisque Choi, Ban, son camp et celui du président Gbagbo ont les PV ! Pourquoi monsieur 'j'ai gagné les élections" refuse de recompter les voix avec Ban qui parle d'injustice, au lieu de faire des épurations ethnique (ce qu'il fait depuis 10 ans ?) ce soi disant démocrate qui est le père de la rebellion depuis 10 ans et qui dit aux ivoiriens qu'il aime "je vais rendre le pays ingouvernable" gagner une élection ? Comment il préfère tuer les mères et leurs enfants au lieu de recompter des voix pour qu'on ait la preuve juridique qu'il a soi disant "gagner !". Vous êtes sûre que vous connaissez ouattara ? Les gens de ce monsieur soutenus par la france, qui brulent les cadavres des gens tués pour ne pas qu'ils soient reconnus, comme Hitler le faisait ? Ce monsieur qui n'a jamais respecté une voie légal dans ce pays depuis son arrivée en 1989 (contre Bédié en 1993 et 1999 et contre Gbagbo depuis 2000). Avec les gens qu'il nomme dans son gouvernement hors la loi qui sont pratiquement tous originaire du nord ce monsieur ose parler de "xénophobie" ? Ce monsieur qui tue les gens de l'ouest, du centre, du sud, les étudiants, tout ceux qui ne sont pas de son côté gratuitement ? Non mais ça va pas dans la tête ? Vous êtes la contradiction même monsieur ! Vous critiquer Gbagbo mais vous même vous me faites peur ! J'avais du respect pour vous mais c'est terminer ! Vous êtes perdus !

(J.U.D.A) a dit…

Monsieur, merci pour votre commentaire. Si vous voulez qu'on fasse le débat autour du scrutin, on peut toujours le faire. Mais simplement, laissez-moi vous dire ceci: si vous faites annuler 7 départements favorable à votre adversaire pour vous faire gagner avec 51% contre 49%, c'est que vous avez perdu.
Ensuite, je n'ai aucun doute qu'il y ait eu fraude dans les zones contrôlées par les rebelles. La même hypothèse peut peser sur les autres aussi. Bon! A partir de là, selon les dispositions de l'article 64 du code électoral, si la cour constitutionnelle constate des fraudes dans le Nord sous les rebelles et Ouattara, il fallait annuler simplement tout le vote, d'autant que les voix qui sont annulées sont de nature à entamer la sincérité du scrutin.
S'il n'y a pas eu élection au Nord, comme vous le précisez, s'il y a eu de bourrages qui dépassent l'entendement, alors, il n'y a pas eu élection en Côte d'Ivoire mais dans une partie du pays. Or, le cadre électoral ne dit pas que le président soit élu par une partie du pays, mais par l'ensemble moins les voix invalides suivant la loi. Sommes-nous à la J.U.D.A d'accord sur le cadre électoral en RCI ou dans les autres pays africains? non! Nous l'avons toujours dit car les institutions sont calquées sur des modèles exogènes et non sur le roc de la société africaine. Mais pour que ce cadre ne soit pas respecté, il fallait le dénoncer au préalable. Ce qui n'a pas été fait en RCI. Et pourtant, avec des liens qu'on a avec des compatriotes là-bas, nous le leur avons suggéré.
Que vous me respectiez et qu'à présent, je suis perdu selon vos propres termes, c'est tant mieux. Et il n'y a pas du tout de soucis à ce propos car ce que nous recherchons ce n'est pas d'avoir coûte que coûte des amis ou des gens qui nous respectent. Nous ne sommes pas à la J.U.D.A en train de faire des incantations ou des positionnements intéressés sur le court terme.
Que Ouattara et ses rebelles tuent, c'est une évidence et leurs propres alliés de l'ONU le confirment. Et je crois que nous le disons et le dénonçons. .... SUITE

(J.U.D.A) a dit…

...SUITE ....Mieux, Ouattara pour nous est un vrai problème car venant des milieux du FMI, les morts qu'il fait par les armes actuellement ne signifie pas grand-chose de ceux qu'il a fait avec les plans d'ajustement structurels qu'il a fait exécuter en Afrique et d'autres milliers qu'il fera s'il parvenait au pouvoir. Or, c'est justement sur ce terrain que Gbagbo et son camp l'ont le moins combattu. Et pour cause, Laurent Gbagbo lui-même lors du débat télévisé entre Ouattara et lui vantait l'idée du PPTE dont le point d'achèvement allait être atteint pour que la Côte d'Ivoire bénéficie des "avantages" qui s'y rattachent. Donc, Gbagbo n'a pas pu attaquer Ouattara sur ce plan, car étant lui-même en train de marcher avec les institutions de Washington. Il a préféré allumer le pétard mouillé de la paternité de Ouattara de la rébellion. C'est-à-dire que Gbagbo considérait lui-même que plus un pays s'enfonce dans les méandres d'un pays Pauvre Très Endettés (PPTE), il se donne des chances de se développer. C'est quoi cette logique? Logique de système, en fait!
Bref, nous ne sommes pas ici pour cirer les pompes à qui que ce soit. Nous traitons les faits et les analysons en fonction de ce que nous avons vu, entendu et dit. Nous ne devon jamais perdre de vue les erreurs voire les fautes de notre camp même si nous devons montrer clairement que nous sommes entièrement sous un régime colonial. Et ceci nous le disons depuis longtemps.
Personnellement, je ne pense pas qu'on se rend service et surtout pour l'avenir en faisant comme si notre camp n'a jamais fauté et qu'il n'a pris jusqu'ici que de bonnes décisions. cette posture risque de nous fermer définitivement les yeux sur nos faiblesses stratégiques, de sorte que nous soyons amener à toujours échouer dans toutes nos entreprises de libération. C'est pour cela que nous n'avons jamais choisi de nous taire sur nos erreurs ou fautes.
Soyez à l'écoute tout de même car, bientôt, nous dirons publiquement certaines choses que nous avions dit à nos frères en RCI. Gouverner, c'est prévoir et anticiper les coups de l'adversaire, s'il le faut en lui faisant croire qu'on est là où on n'est pas en réalité. Cette exigence doit être plus forte en ce qui nous concerne, car notre lutte est l'une des plus âpres.
Que cela vous déplaise, c'est un fait. Le respect à mon endroit ne signifie pas grand chose lorsque l'enjeu est la survie du peuple Noir.

Anonyme a dit…

Mais justement pour le scrutin vous êtes sans savoir que Bamba yacouba (l'un des acteurs du coup d'etat électoral manqué de ouattara) a fait annulé tous les votes de Fresco et de France cas soi disant il y'eu des bagarres à Paris. Le président Gbagbo a accepté. Cependant lors du comptage de voix dans plusieurs localité tenues par les rebelles dont Korhogo, Mandinani, Odienné, Bouaké ect... il y'avait plus de votans que d'inscrit. Des violences graves ont eu lieu dans ces endroits avec des témoignage que vous pourrez lire sur le site de Djibitv ou même sur youtube. Vous parlez de Gbagbo ayant fait les élections sans désarmement des rebelles, cependant les rebelles de ouattara pourquoi n'ont ils pas respecté les règles des accords de Ouagadougou ? Pourquoi ado refuse le recomptage des voix pour faire des épurations ethniques ? Vous croyez que les ivoiriens qui se font tuer par Ado (dont l'aritste Serge Kassy ) par milliers voteraient pour leur boureau ? C'est vraiment les rabaisser ! Monsieu réfléchissez et pensez à vos frères ivoiriens qui se font massacrer par Hitler Ado avant de parler ! Non mais vous insultez le peuple ivoire et les africains par extention ! alassane massacre tout le monde en ce moment !

Anonyme a dit…

Concernant la condamnation de ouattara sur ses méfaits contre les populations civiles mais qu'est ce qui n'a pas été dit notamment par le camp du président élu de Côte d'Ivoire Gbagbo ? Les témoignages des gens sont partout mais ils ne sont pas écoutés même par des intellectuels comme vous ! Ado agit en tout impunité dans ce pays depuis près de 20 ans. Si Gbagbo marchait pour Washington tu crois qu'il serait attaqué comme cela. Gbagbo est quelqu'un qui est ouvert à toute proposition concernant les échanges internationaux et qui voulait mettre en place le système de santé universel même à une échelle régional ! Voilà certaines raisons sur pourquoi il est attaqué. Si vous avez vu le débat entre Gbagbo et ouattara avant le deuxième scrutin vous verrez la difference entre Gbagbo et le mercenaire qui a bénéficié de l'article 48 signé par Gbagbo pour être un jour candidat à une quelconque élection ici et qui massacre nos parents avec la bénédiction la France (même la population !). J'ai eu le témoignage d'une collègue qui ne vient plus au travail car toute sa famille a été décimée à Bloléquin. Ils n'ont laissé que les enfants de 8 ans. A votre avis à quoi vont ils servir ? Paris et Washington qui pillonent Gbagbo en ce moment vous croyez qu'il est avec eux. Pour les blancs qui viennent s'informer sur la situation dont Vergès et autre ce n'est pas Gbagbo qui les a appelé. Ils sont venus et ils ont vu (comme tous les autres comme ceux de l'UA) que ouattara n'a pas gagné les élections. Ses hommes ont procédé à des bourrages d'urnes énormes notamment au nord (avec un chef rebelle malien qui a menacé les habitants de Korhogo lors du 2ème scrutin !). Ou la fille du représentant FPI à Odiénné battue à mort lors de ce scrutin ! Il y'a des témoignages mais souvent étoufés. Aujourd'hui ouattara fait une épuration ethnique (ils ont tué tous les gens d'une Eglise à San Pedro)! Alassane n'a rien gagné et que vous le souteniez comme cela mais en évidence votre contradiction par rapport à ce que vous avez dit lors d'une autre conférence sur comment les Africains ne voteraient jamais pour leur boureau. J'ai mal quand vous dîtes cela ! L'on n'est effectivement pas sortis de l'auberge !

Anonyme a dit…

Les hommes de ouattara (dont Bamba Yacouba qui se cache dans la ville esclavagiste de Nante) ont annulé tous, absolument tous les votes de France car il y'a eu une bagarre à Paris et tous les votes de Fresco, ce que Gbagbo le président a accepté sans broncher ! Alassane n'est résumé que par cette phrase qu'il a dit lui même "je vais rendre le pays ingouvernabla". Si Sarko est vaindicatif ouattara est le type qui doit être banni à jamais de l'Afrique ! C'est le lançados africain je dirais même le diable personnifié pour l'Africain !

Antar Ibn Chaddad الحقيقية a dit…

salut , et moi je dis L.Gbagbo est le président légitime de la Cote d'Ivoire, point...tout le reste c'est ingérences et magouilles !

Antar Ibn Chaddad الحقيقية a dit…

aller voir la vidéo

http://dai.ly/ew96FG

Antar Ibn Chaddad الحقيقية a dit…

va voir là la vidéo sur Gbagbo et Ouattarra

http://speakfreely-forlive.blogspot.com/

Anonyme a dit…

Lol si ouattara pouvait gagner une élection vous pensez qu'il allait faire toutes ses grossières fraudes - dans 500 bureaux de vote où Gbagbo avait des représentants il a eu 0 votes ? D'une façon je suis d'accord avec Gbagbo aurait dû agir plutôt contre le virus ouattara, le mettre hors d'état de nuire... Et s'il a gagné qu'il accepte le recomptage au lieu de vendre son pays à la fransse ou de faire un nettoyage ethnique partout où il va avec les franssais pour ensuite avoir les journaux franssais mentir éffrontement sur Gbagbo quand leur pays occupe le port ou l'aeroport (comme en 1441)

(J.U.D.A) a dit…

Monsieur,

Nous savons, nous tous, ces anomalies et autres fraudes. On doit les suspecter dans les camps d'ailleurs vu les enjeux. Mais dès lors que le Conseil constitutionnel a décidé de valider le scrutin, il doit aller jusqu'au bout de sa logique. C'est-à-dire que toutes les fraudes doivent être considérées dans leur ensemble et leur impact évalué sur la globalité du scrutin. Bref, ce débat a été fait à maintes reprises et je ne souhaite pas m'attarder là-dessus car on n'y est plus d'ailleurs. Vous faites comme si dans tout ce que nous disons depuis sur l'agression de la RCI, nous ne mentionnons pas les crimes de Ouattara et ses amis rebelles, français et de l'ONU. Or vous avez dans cette video même la preuve et vous devez normalement savoir ce que nous disons. Notre mission ici n'est pas de jouer au porte-parole de Gbagbo. Pas plus que celui de Ouattara. Notre modeste rôle, nous l'avons assumé devant l'histoire et notre peuple et le moment venu, nous parlerons de ce que nous avons fait en direction de nos compatriotes de Côte d'Ivoire pour les aider à éviter certains pièges.

Le cas Ouattara aurait été résolu fort longtemps si les africains avaient décidé d'assumer leur histoire. Et ça aussi, je l'ai déjà dit. En clair, en assumant notre histoire, une simple loi suffit à "tuer" le danger des aliénés et serviteurs de l'acabit de Ouattara non pas sur la base de la nationalité, nous l'avions longuement expliqué, mais sur la base du fait que ceux-ci, Ouattara y compris appartiennent au camp ennemi, puisque provenant du FMI et de leurs alliés qui font tant du mal à notre peuple. Mais comme, on n'assume pas notre histoire et comme le régime Gbagbo lui-même sollicitait et marchait le FMI, la BM, l'ONU et toutes ces institutions assassines, eh bien, il est bloqué. Gbagbo aurait dû mettre l'accent lors de la campagne sur ce point. Mais, il ne le pouvait pas, comme je viens de le dire. Aujourd'hui, on n'est plus là. Même si Ouattara a gagné le vote, il a pris la plus mauvaise des voies, non seulement pour lui-même, mais aussi pour la Côte d'Ivoire. Voilà le fond de ce que nous disons.

(J.U.D.A) a dit…

Monsieur,

C'est intéressant notre discussion ici. Si vous voulez, on peut faire une plus réelle connaissance.

Veuillez nous écrire un email à l'adresse lajuda2000@hotmail.com pour qu'on aille plus loin.

Fraternellement.

Anonyme a dit…

http://afrohistorama.over-blog.com/ext/http://www.minutodigital.com/2011/04/06/asi-queman-vivos-los-musulmanes-a-los-cristianos-en-costa-de-marfil/

Regardez cette video pour voir ce que cet apatride fait subir au peuple

(J.U.D.A) a dit…

Bien, puisque vous persistez à vouloir nous convaincre des crimes de Ouattara alors même que nous ne cessons d'en parler nous-même, nous vous laissons vous arrêter à cela.

Nous nous répétons,la fameuse ONU qui est un allié de Ouattara dit qu'il y a crimes commis par lui et ses rebelles. C'est dire à quel point la situation est insoutenable.

Lorsque Ouattara est allé en second tour face à Gbagbo, nous avions estimé qu'il s'agit là d'un échec de la part du camp d'en face. En clair, cela signifie qu'on n'a pas pu convaincre les électeurs sur l'absolue nécessité de mettre un coup d'arrêt non pas à un "apatride", mais à un serviteur plat des intérêts des "maîtres du monde". En voulant attaquer Ouattara sur ce plan ou sur la paternité de la rébellion - ce qui est sans doute vrai-, la cible était ratée d'office.

Pire, nous n'avons même pas compris cette stratégie qui a consisté à accepter faire un débat télévisé avec quelqu’un de l'acabit de Ouattara. La ligne démarcation devait être clair et nous l'avions dit au moment opportun. Mais là encore, ce fut le refus. Les africains adorent aimer, y compris leurs pires ennemis. Nous n'arrivons pas à signifier clairement à des gens que nous les détestons et surtout le faire au moment où il est encore temps. On a joué avec Ouattara comme avec n'importe quel autre africain de Côte d'Ivoire et voilà qu'aujourd'hui, nous avons des problèmes. Mais tant que les africains ne vont pas assumer notre histoire, nous serons toujours confrontés à des situations pareilles.

D'où l'urgence aujourd'hui de nous regarder dans le miroir sans complaisance et entrevoir le futur avec un autre prisme.

Anonyme a dit…

D'accord je vous comprends maintenant et je suis d'accord aussi un peu avec vous. Alassane aurait dû être mis hors d'etat de nuire et éliminé il y'a bien longtemps. Mais vous savez ce apatride est adepte du "saut du mur". Quand il voit le danger il fuit dans les voitures des ses camarades ou se cache dans les ambassades.

(J.U.D.A) a dit…

Bien!!! Merci en tous les cas pour l'échange.

Nous pensons qu'il vous faut vous détromper. Le discours que nous tenons ici dans cette vidéo est loin d'êre favorable à Ouattara. L'esprit FMI qui est le sien, même s'il avait gagné le vote, ne peut rien apporté de bien à la RCI (on devait le savoir depuis fort longtemps) et la voie qu'il utilise pour parvenir au pouvoir va lui coûter la vie. Nous l'avions expliqué dans une précédente intervention et même repris un peu ici.

Si vous n'êtes pas certain de ceci, il vous faut nous réécouter avec une certaine distance d'avec l'actualité et une mise en perspective.

La lutte est longue et va être d'une rudesse qui n'éffleure même pas encore l'esprit de la plupart d'entre nous. Lorsque l'heure aura sonné définitivement, il n'y aura pas de place au tatonnement, au manque de planification, au manque d'anticipation, à l'absence de vision à moyen et long termes. Le mental des combattants seront horriblement blindés sur tous es plans à commencer par le psychologique.

Notre humble mission à l'égard du peuple Noir, n'est pas du tout de distribuer l'aménité, mais d'essayer d'énoncer ce qui est. Nos propos, cet effet, ne sont pas destinés à séduire, mais à armer.

BrotherlyLove a dit…

Bonjour Mr. Kpogli,

Je vous suis depuis un bon moment et j'avoue que c'est avec fierté que je vous lis/regarde...Je me dis que l'espoir existe encore pour nous autres Africains, du Nord au Sud et d'Est à l'Ouest.
Etant pratiquement toujours d'accord avec vos positions à quelques détails près, je ne le suis pas par contre en ce qui concerne votre conclusion-éclair/coup de gueule sur les religions. D'ailleurs, elle me semble très mal placée dans le sujet de la vidéo.

Ceci dit, les religions en elles-même ne sont ni mauvaises ni pour emprunter votre langage. L'usage qu'on en fait et le manque d'éducation (qui est selon moi, le VRAI problème) en sont les dangers...d'ailleurs comme tous abus dans la vie. L'exemple même étant cet ultra-libéralisme que vous combattez vous-même.
Les `à peu près entre `islamisme` et `islam` sont aussi révélateurs et prêtent flanc à toutes sortes de dérapages.
Il est d'ailleurs intéressant de noter que certaines personnes que vous aimez à citer tant, tels Thomas Sankara et Sekou Touré entre autres, étaient de fervents pratiquants sans jamais que cela n'interfère avec leur amour des peuples Africains ainsi que de leur lutte pour la dignité.

Il aurait fallu, a mon humble avis, nuancer vos propos pour éviter de perdre un auditoire qui serait d'accord avec vous sur le fond mais que vous perdrez en vous aventurant sur des sentiers si glissants que la foi par exemple. Ne laissez pas les raccourcis étouffer la pertinence de vos propos.

Je me permets encore une fois d'attirer votre attention sur le fait que certaines personnes se servent de vos interventions à des fins de division. Je m'explique. En grande majorité, nous soutenons Laurent Gbagbo et voulons le départ des troupes Françaises ou qu'elles soient en Afrique ainsi que de leurs agents sur place. Ceci dit, ayant choisi de prendre la parole, vous avez le devoir (à mon sens)d'éviter de tomber dans la facilité et de vous prémunir contre la récupération de vos opinions par des esprits mal intentionnés. Certains se servant en effet de ce soutien à des fins tribalistes...Nord vs. Sud / Dioula vs. Bété etc...Laurent Gbagbo a, disons-le, surfé sur cette fibre tout au long de ses 'deux ' mandats, n'essayant de s'en défaire que tardivement dans son deuxième mandat en multipliant les nominations ministérielles pour séduire le Nord qui lui en veut encore d'ailleurs. Donc, voilà, c'était un petit conseil de frère.

En tout cas, la lutte continue, armons le mental et le coeur, le reste suivra! Continuez de nous alimenter de vos opinions et à bientôt j'espère.


Un frère,